Home / Intelligence Artificielle / Adaptation – comment apprendre à l’ère de l’intelligence artificielle ?

Adaptation – comment apprendre à l’ère de l’intelligence artificielle ?

Face à l’essor de l’intelligence artificielle, nous quittons l’ère de la spécialisation, pendant laquelle il était possible de rester dans la même filière pendant l’intégralité d’une carrière. Maintenant que les machines nous surpassent dans de nombreux domaines, et notamment pour l’accomplissement de tâches répétitives, il est nécessaire d’envisager l’adaptation. Heureusement, selon Miguel Nicolelis, co-fondateur du Center for Neuroengineering de la Duke Univeristy, la conscience humaine ne fonctionne pas tout à fait comme un algorithme, et nous permet de nous adapter en toute circonstance. Voici comment continuer à apprendre et à se former à l’ère de l’IA.

Adaptation : trouver ses compétences transférables

Les individus, au même titre que les entreprises, doivent apprendre à transférer leurs connaissances d’un domaine à l’autre. Par exemple, un mineur de charbon peut exceller dans le travail en équipe, la maîtrise technologique et la concentration. Selon les fondateurs de Bit Source, il pourrait donc être un excellent codeur.

Pour se préparer à l’ère de l’intelligence artificielle, il est important de faire l’inventaire de ses compétences et de penser à un moyen de les transférer à un autre contexte. Grâce à internet, il est ensuite possible de se former à n’importe quel métier en utilisant YouTube ou les sites de formations en ligne comme Coursera, Udemy et EdX.

Adaptation : devenir autodidacte

À la Renaissance, de nombreuses personnes ont choisi d’apprendre par elles-mêmes. Ce fut le cas de Leonardo Da Vinci, qui a appris l’art et la science de manière autodidacte. Aujourd’hui, nous vivons un temps similaire. Les entreprises novatrices reconnaissent la valeur des autodidactes.

Toutefois, pour devenir expert dans un domaine, il ne suffit pas de prendre quelques cours en lignes. C’est dans la pratique que le cerveau humain retient la connaissance. Après avoir acquis des connaissances théoriques, il est indispensable de s’exercer. C’est la principale différence entre un amateur enthousiaste et un véritable autodidacte.

Adaptation : sortir de sa zone de confort

Souvenez-vous que l’apprentissage survient lorsque nous devons surmonter des défis. Par conséquent, c’est quand la pratique devient lassante et ennuyante qu’il faut persister et continuer d’aller de l’avant. Selon le psychologue Adam Grant, la peur et l’anxiété, à petite dose, peuvent stimuler la créativité. Découvrez ce qui fonctionne pour vous et évitez ce qui ne fonctionne pas.

Adaptation : nourrissez votre intelligence émotionnelle

L’intelligence émotionnelle requiert des capacités neurologiques que les algorithmes IA ne peuvent répliquer. En vue d’une adaptation à l’ère de l’intelligence artificielle, il est donc préférable de développer cette intelligence et de la transporter d’un domaine à l’autre.

De toute évidence, la technologie continuera à transformer la façon dont les personnes acquièrent des connaissances. Cependant, les fondamentaux de l’apprentissage humain n’ont pas changé depuis la Renaissance. L’intelligence artificielle va transformer le monde du travail au cours des prochaines décennies, mais les personnes les plus polyvalentes réussiront leur adaptation. Rien ne sert de tout apprendre, rappelez-vous seulement comment apprendre n’importe quoi.

About Bastien L

Check Also

ia gay homosexualité radar

Homosexualité – L’intelligence artificielle peut détecter si vous êtes gay à partir d’une simple photo

Un algorithme d’intelligence artificielle est parvenu à déterminer l’homosexualité d’utilisateurs d’un site de rencontre à …