Home / Intelligence Artificielle / Anti-AI AI : un appareil capable de détecter les voix humaines usurpées par des machines

Anti-AI AI : un appareil capable de détecter les voix humaines usurpées par des machines

La startup australienne DT a développé un appareil intitulé Anti-AI AI, capable de distinguer les voix humaines des imitations synthétisées par des machines. Dans un futur proche, un tel dispositif pourrait devenir indispensable pour distinguer les humaines des intelligences artificielles.

Les algorithmes d’intelligence artificielle sont de plus en plus perfectionnés, et certains sont pratiquement capables d’imiter la voix humaine. D’ici peu, en décrochant votre téléphone, vous ne serez peut-être plus en mesure de déterminer si vous êtes en contact avec un humain ou une machine. Dans un futur encore plus lointain, il ne sera peut-être même plus possible de faire la différence dans la réalité.

Anti-AI AI : un objet connecté pour différencier les vrais humains des machines

Dans ce futur peuplé d’ordinateurs se faisant passer pour des humains, il ne sera sans nul doute nécessaire d’utiliser un appareil comme l’Anti-AI AI. Conçu par la firme australienne DT, cet appareil utilise les mêmes algorithmes qui imitent les voix humaines pour distinguer un humain d’une machine. Si l’Anti-AI AI détecte des patterns de voix synthétisées, il utilise un plateau thermoélectrique pour envoyer un frisson dans la colonne vertébrale de l’utilisateur.

Une vidéo mise en ligne par DT montre à la fois l’apparence peu séduisante du prototype, et sa capacité à distinguer la voix de l’appareil et une imitation générée par une IA. Sur le long terme, DT souhaite faire de l’Anti-AI AI un élégant wearable à placer derrière son oreille. Ainsi, au quotidien, un frisson dans l’épine dorsale permettra aux citoyens du futur de savoir s’ils parlent à un humain ou à une machine. Une vision qui n’est pas sans rappeler le film Bladerunner.

Anti-AI AI : un dispositif développé avec Google TensorFlow

Dans un billet publié sur son blog, la firme explique que la création d’un prototype fonctionnel lui a pris cinq jours. Ce prototype repose sur des outils de Machine Learning populaires. Son architecture semble plutôt simple. L’appareil transmet de l’audio à un modèle Deep Learning basé sur le cloud, reposant sur la plateforme Google Tensorflow, par le biais d’une application iOS. Le modèle IA a été entraîné sur différents extraits de voix synthétisées par une IA pour apprendre à les détecter.

Pour l’heure, on ignore quel degré de précision propose l’Anti-AI AI, mais étant donné que le système et son modèle IA a été développé en seulement quelques jours, il est peu probable que l’appareil soit réellement efficace. Notons toutefois que la firme continue à développer son projet et que le code est disponible en open-source sur GitHub. Même si cet Anti-AI AI ne dépasse jamais le stade de simple expérience, il est probable que nous ayons un jour réellement besoin d’un tel appareil.

Anti AI AI – Wearable Artificial Intelligence from DT on Vimeo.

 

About Bastien L

Check Also

ia gay homosexualité radar

Homosexualité – L’intelligence artificielle peut détecter si vous êtes gay à partir d’une simple photo

Un algorithme d’intelligence artificielle est parvenu à déterminer l’homosexualité d’utilisateurs d’un site de rencontre à …