Home / Intelligence Artificielle / Consommation : l’intelligence artificielle va faire disparaître les marques

Consommation : l’intelligence artificielle va faire disparaître les marques

Selon Aaron Shapiro, le CEO de la firme marketing Huge, l’intelligence artificielle et le Machine Learning vont peu à peu faire disparaître les marques. Alors que les machines commencent à prendre des décisions pour les consommateurs, il devient difficile pour les marketeurs de déterminer comment influencer leur comportement. Ainsi, l’IA pose problème à de nombreuses entreprises en modifiant les habitudes de consommation.

Que ce soit à travers la nouvelle technologie de reconnaissance faciale d’Apple, Face ID, ou par le biais de l’assistant virtuel Google Assistant, l’intelligence artificielle prend de plus en plus de place dans la vie des utilisateurs. Les firmes de marketing comme Huge font face à un problème de taille. Comme de nombreuses industries, le secteur du marketing est menacé par l’IA. Pour comprendre ce souci, Shapiro prend l’exemple d’un frigo connecté futuriste.

Ce frigo serait équipé de caméras lui permettant de surveiller la nourriture qu’il contient, et de détecter quand les réserves s’amenuisent. Connecté à une carte bancaire et un site de e-commerce, le frigo est capable de commander automatiquement du lait quand la bouteille est presque vide. Pour ce faire, il s’appuie sur les données des précédents achats effectués par l’usager. Ainsi, l’appareil sait quel type de lait l’utilisateur préfère. Par conséquent, l’utilisateur n’a pas besoin de choisir la marque ni même le type de lait qu’il souhaite commander.

Consommation : votre frigo choisira bientôt les produits à votre place

Ainsi, comme le souligne Shapiro, le consommateur se retrouve à ce stade bloqué dans ses propres préférences et ne décide même plus quelle nourriture il souhaite acheter. Ce frigo n’existe pas encore, mais il sera certainement très bientôt disponible dans le commerce. Les frigos connectés Samsung sont déjà capables de surveiller la nourriture, et Visa est persuadé que tous les frigos du futur seront connectés à votre carte bancaire et permettront de commander automatiquement de la nourriture.

Toutefois, l’intelligence artificielle ne va pas affecter que les habitudes alimentaires. L’assistant virtuel Amazon Alexa permet déjà de commander des produits sans avoir besoin de se montrer spécifique en ce qui concerne la marque. Par exemple, si l’utilisateur commande du savon, l’algorithme d’Alexa choisira un savon en se basant sur les préférences de l’utilisateur. Ainsi, même si l’utilisateur devra confirmer ce choix, Amazon est déjà capable de choisir un savon parmi des centaines de marques de façon autonome.

Consommation : la publicité n’aura plus d’intérêt face à l’essor des algorithmes

Jusqu’à présent, internet permettait d’avoir plus d’options qu’avant. Toutefois, avec l’essor du Machine Learning, internet va permettre d’obtenir les produits parfaitement adaptés à nos besoins individuels respectifs de manière automatique. Par conséquent, le futur appartient aux entreprises qui détiendront les meilleurs systèmes d’intelligence artificielle.

C’est probablement la raison pour laquelle Google, Amazon, Apple, Samsung ou Microsoft investissent autant dans le développement de leurs assistants virtuels. Actuellement, les revenus de Google sont assurés par la vente de publicités permettant à des marques d’être mises en avant en haut des résultats de recherche. Toutefois, si les consommateurs cessent de chercher la meilleure marque de savon sur le moteur de recherche et s’en remettent à des algorithmes, les fabricants de savon cesseront d’acheter des publicités à Google.

Pour l’heure, Shapiro est incapable de prédire à quoi ressembleront les publicités du futur dans un monde dominé par les frigos connectés et les assistants virtuels. Quoi qu’il en soit, ce professionnel du marketing se dit à la fois très excité et effrayé par ce que réserve l’avenir.

About Bastien L

Check Also

alibaba microsoft ia lire comprendre mieux humain

Alibaba et Microsoft créent une IA capable de lire mieux qu’un humain

Les intelligences artificielles respectives de Microsoft et Alibaba sont parvenues à surpasser l’humanité au test …