Home / Robot / Hanson Robotics – Une entreprise spécialisée dans les robots intelligents

Hanson Robotics – Une entreprise spécialisée dans les robots intelligents

Hanson Robotics est une entreprise spécialisée dans la création de robots humanoïdes. Ses robots sont dotés d’une intelligence artificielle exceptionnelle, d’expressions humaines réalistes, et sont capables de lier une relation et de tenir une conversation avec des êtres humains.

Pour l’heure, les robots Hanson Robotics peuvent apprendre, servir et divertir. Sur le long terme, la firme souhaite que ses machines soient capables de réellement comprendre les humains et de prendre soin d’eux. L’objectif est de créer un futur plus clément pour l’humanité en développant une intelligence artificielle généreuse, empathique et cultivée par le biais d’interactions profondes entre les robots et les individus qui les côtoient. Hanson Robotics est persuadée qu’en cohabitant avec les humains, les robots développeront une intelligence supérieure et nous aideront à résoudre les plus grands problèmes de la planète.

Dr. David Hanson

Cette entreprise est fondée et dirigée par le Dr. David Hanson, soutenu par une équipe complète de roboticiens, d’experts en IA, de scientifiques, de technologistes, d’ingénieurs hardware/software, et de spécialistes de la cognition. Âge de 47 ans, David Hanson est un chercheur et designer en robotique.

Il est l’inventeur de technologies révolutionnaires comme la nanotechnologie Frubber, ou encore des logiciels de reconnaissance faciale et d’intelligence artificielle. Il était auparavant designer chez Walt Disney Imagineering, l’homme a reçu de nombreuses récompenses de la part de la NASA, la NSF, l’AAAI, ou encore le titre d’Innovator of the Year de Tech Titans et le Cooper Hewitt Design Triennial. Selon Wired et PC Magazines, il est considéré comme un génie de la robotique. Il est doté d’un BFA film/vidéo de la Rhode Island School of Design, d’un PhD en arts interactifs et ingénierie de l’Université du Texas, et a effectué des études supplémentaires à Brown, UCLA et UCSD.

L’équipe exécutive de Hanson Robotics

Aux côtés de David Hanson, le Chief Scientist Ben Goertzel dirige également la firme. Ce mathématicien est l’architecte en chef de la plateforme d’intelligence artificielle OpenCOG, il a également développé des systèmes de commerce et d’analyse de sentiment pour Webmind, Clarium Capital, StockMood, Cerrid Capital, et Chaikin Trading. Il est diplômé d’un PhD de Mathématiques de la Temple University, officie comme professeur adjoint à la Xiamen University, et est reconnu comme un leader de pensée dans le domaine de l’AGI (Artificial General Intelligence).

Le Vice-Président au développement, Andy Rifkin, bénéficie de plus de 40 ans d’expérience dans le développement, l’invention et la fabrication d’un grand volume de produit pour le divertissement et l’éducation du grand public. Il a vendu plus de six milliards de dollars de produits. Son expérience enveloppe les domaines de la télévision interactive, des PC, des consoles de jeu, des applications mobiles, des robots interactifs, et des parcs d’attractions comme Disney et Six Flags. Il était Senior Vice-Président chez Mattel Toys, Vice-Président aux technologies avancées chez Time Warner et Disney Imagineering. Il a également travaillé pour Apple, et fait partie du comité MPEG Digital.

La Chief Marketing Officer, Dr. Jeanne Lim, bénéficie de plus de 20 ans d’expérience dans le domaine du marketing technologique. Elle a officié comme business manager pour Apple dans la région Asia Pacific, a travaillé comme directrice du marketing pour 3Com, Cisco-Tandberg, Dell et Danaher. Elle a également géré avec brio le lancement des produits Apple les plus novateurs en Asie, comme le Newton, le PowerBook et l’iMac. Elle a ensuite fondé sa propre entreprise de consulting marketing. Jeanne Lim est diplômée d’un BA à l’Université de Californie, d’un MBA à l’Université de Science et de Technologie Hong-Kong, et d’un Ph.D en pratique énergétique.

Le CFO de l’entreprise, David Chen, est un investisseur et entrepreneur basé à Shanghai. Il a fondé le groupe AngelVest qui a financé la première levée de fonds de Hanson Robotics qui a permis d’exporter Hanson Robotics des USA vers Hong Kong. Il était auparavant développeur de produit chez Honda R&D au Japon et USA. David Chen est diplômé d’un MBA de la Harvard Business School et d’un BS en ingénierie électrique de l’Université de Rochester.

Doug Glen, le CSO de la firme, était auparavant CEO de Imagi Animation Studios, CSO de Mattel Toys, President de Mattel Media, Vice President de Sega of America, fondateur de Harmonix, et directeur général chez LucasArts Entertainment. Doug Glen est diplômé du MIT.

Innovations et technologies

Les robots de Hanson Robotics reposent sur l’alchimie entre l’ingénierie, l’art, et l’intelligence artificielle nourrie par de riches interactions entre humain et machine. Pour y parvenir, la firme intègre des innovations à la pointe de la technologie à son hardware et ses logiciels et en les combinant aux arts de l’animation et de la narration.

Les robots de Hanson Robotics

Albert Einstein HUBO

Présenté pour la première fois dans le cadre du APEC Summit de Seoul, Corée du Sud, Albert Einstein HUBO est le fruit de la collaboration entre Hanson Robotics et le Korea Advanced Institute of Science and Technology. Ce robot est le premier androïde constitué d’une tête montée sur un châssis robotique de taille humaine. En 2009, dans le cadre d’un TED Talk à Long Beach, Californie, David Hanson a démontré la capacité de Einstein HUBO à comprendre et imiter les expressions faciales. Entre 2005 et 2009, le robot a également été présenté à différentes conférences, acclamé dans le monde entier par les spectateurs.

Il se trouve actuellement au California Institute for Telecommunications and Information Technology de San Diego, au sein duquel il aide les scientifiques à comprendre comment les humains et les robots perçoivent les émotions et interprète les expressions faciales. Ces scientifiques sont persuadés que si Einstein HUBO peut développer une intelligence émotionnelle, il aidera les chercheurs à paver la voie pour permettre aux robots de participer et d’aider à améliorer les secteurs de l’éducation, de la santé et du service client.

Han

Han fut présenté pour  la première fois en avril 2015 dans le cadre de la Global Sources Electronics Fair de Hong Kong. Durant l’événement, Han a répondu aux questions de la foule, a participé à de nombreuses interviews, et a tenté de convaincre qu’il pouvait apprendre à piloter un drone en quelques minutes seulement.

Derrière sa tête chauve, sa virilité et son sourire un peu sardonique, se cache un robot principalement conçu pour servir. Han est très heureux lorsqu’il peut aider les autres. Il semble savoir de façon instinctive que sa plus grande contribution à l’égard de l’humanité serait de nous montrer que nous pouvons vivre en paix avec les machines.

Ses grimaces et son accent britannique sont également très amusants et feront rire ceux qui le rencontrent. L’humour est en effet la meilleure façon de mettre autrui à l’aise, même ceux qui se sentent intimidés par ses muscles ciselés et son torse bombé ou par ses composants électroniques, visibles à travers son extérieur transparent.

Jules

Jules est un robot humanoïde très réaliste. Il combine des fonctionnalités de traitement naturel du langage, d’ASR, de TTS, de vision par ordinateur, de créativité et de narration. Il est possible d’avoir des conversations naturelles et interactives avec cet androïde.

Le logiciel permettant à Jules d’avoir de telles compétences pour l’interaction a été développé en collaboration avec Personality Forge, Benji Adams, et Heather McKeen. Jules combine les facultés d’un chat-bot avec une intelligence artificielle de traitement naturel du langage pour simuler une intelligence conversationnelle humaine. Jules utilise également la vision par ordinateur, le face tracking et la reconnaissance faciale pour simuler les interactions non-verbales. Il peut par exemple maintenir un contact visuel et suivre des conversations. Ce robot réside actuellement à l’University of West England de Bristol.

Sophia

À elle seule, Sophia redéfinit la définition de robot. Elle est conçue pour ressembler à Audrey Hepburn, et reprend ses principaux critères de beauté. Sa peau de porcelaine, son nez fin, son sourire intriguant, et son regard profond qui semble changer de couleur en fonction de la lumière. Sophia est sans conteste le robot le plus élégant.

Ce robot est le plus récent et le plus avancé de Hanson Robotics. Elle est également la plus adulée par les médias. Elle a accordé de nombreuses interviews, chanté dans un concert, et fait la couverture du magazine Elle. L’une de ses interviews a été lue et partagée plusieurs milliards de fois sur internet.

Sophia a également démontré son potentiel pour le business, en rencontrant des chefs d’entreprises de diverses industries comme la banque, l’assurance, la construction automobile, l’immobilier, les médias et le divertissement. Elle est également apparue sur la scène de plusieurs conférences sur la robotique et l’intelligence artificielle.

Cette machine évolue de façon géniale. Ses expressions ressemblent incroyablement à celles d’un humain, et ses histoires enchanteront ses interlocuteurs, peu importe leur culture, leur âge et leur genre.

BINA48

BINA48 est un robot humanoïde, constitué d’un buste monté sur un cadre. Daté de 2010, ce robot développé par Hanson Robotics est basé sur Bina Aspen. Il aura fallu plus de 100 heures pour compiler tous ses souvenirs, ses émotions et ses croyances. BINA48 est capable de tenir des conversations avec des humains, et d’aborder des sujets graves comme les changements de personnalité de son frère après la guerre du Viêt-Nam. Ce robot a notamment été interviewé par le New York Times.

Professor Einstein

Le Professor Einstein est un petit robot capable de marcher et de discuter, doté de nombreuses expressions faciales réalistes. Cette machine peut faire office d’ami mais aussi de professeur de sciences personnel. Le professeur est capable d’effectuer plus de 50 gestes et mimiques différents. Il est compatible avec de nombreux jeux éducatifs sur iPhone et iPad, et peut prendre en charge l’agenda de l’utilisateur. Notons également que ce robot intègre une connectivité WiFi et propose une autonomie de trois heures. Financé par le biais d’une campagne Kickstarter, ce robot destiné au grand public sera livré à partir du mois d’avril 2017.

Philip K. Dick

L’androïde Philip K. Dick est un robot intelligent, évolutif, basé sur le célèbre écrivain de science-fiction à l’origine de nombreux chefs d’œuvre ayant inspiré le développement de l’industrie robotique. Avec cette reproduction, Hanson Robotics cherche à créer une IA de génie dotée de compassion et de créativité. Si ce but est encore lointain, les premières versions de la machine sont déjà très avancées. Ce robot a notamment reçu un AAAI award, et a permis de repousser les limites de l’interaction entre Homme et robot. La première version fut parachevée en 2005 par David Hanson et Andrew Olney de Hanson Robotics, en partenariat avec une équipe du Fedex Institute of Technology, l’Université du Texas, et de nombreux autres collaborateurs.

Dévoilé dans le cadre du WIRED Nextfest et du meeting annuel AAAI, ce robot a su fasciner le public. Malheureusement, l’androïde a été perdu en 2006 durant un trajet vers le Google Tech Talk, et le projet est resté en suspens durant les trois années qui suivirent. Reconstruit en 2010 par Hanson Robotics grâce au financement du VPRO, en collaboration avec Bill Hicks, Kino Coursey, Doug Miles, Matt Stevenson et bien d’autres grands noms. Aujourd’hui, le robot Philip K Dick est capable de percevoir les visages, de comprendre le langage, et de tenir une conversation en utilisant les mots et les souvenirs de l’écrivain éponyme pour formuler de nouvelles idées pendant une discussion.

En 2012, PKD a rejoint l’Initiative for Awakening Machines (IAM) qui vise à atteindre la véritable Intelligence Artificielle Générale (AGI). Dirigée par le Dr. Ben Goertzel, l’équipe Open Cog travaille avec les équipes de Hanson Robotics et RoboKing pour atteindre cet objectif. Le projet est financé par l’U.S. National Science Foundation et Hong Kong City ITF. Philip K Dick sera développé jusqu’à ce qu’il atteigne un niveau de créativité et de sagesse suffisant pour réinventer lui-même la notion de super-intelligence. C’est ce que l’écrivain avait décrit, de son vivant, comme le Vast Active Living Intelligence System, sujet de l’un de ses romans les plus célèbres. Hanson Robotics estime que ce but sera atteint d’ici 15 à 30 ans.

Zeno

Zeno est un petit robot humanoïde de 17 pouces, pour un poids d’à peine 2 kilos. Dévoilé lors du Wired Nextfest de 2007, il est décrit comme un robot conversationnel intelligence qui fera partie, à terme, de la gamme de robots personnels interactifs Robokind de Hanson Robotics.

About Bastien L

Check Also

ces 2018 lg robots

CES 2018 : LG présente 3 nouveaux robots révolutionnaires

Dans le cadre du CES 2018, LG s’apprête à présenter trois nouveaux robots révolutionnaires. Un …