Home / Uncategorized / L’intelligence artificielle au travail – Révolution à l’horizon

L’intelligence artificielle au travail – Révolution à l’horizon

L’intelligence artificielle s’apprête à bouleverser la façon dont nous travaillons. Découvrez quelle sera l’influence de l’intelligence artificielle au travail.

Les géants de la tech se départagent actuellement le marché de l’intelligence artificielle. En 2014, Google a acheté DeepMind. Facebook, de son côté, envisage d’utiliser les réseaux de neurones artificiels pour décrire les photos à ses utilisateurs aveugles, et d’user du deep learning pour découvrir ce que souhaitent vraiment les usagers.

Un partenariat à grande échelle entre Google, Facebook, IBM, Amazon et Microsoft a également été mis en place pour créer un forum de discussion ouvert sur l’IA et l’éthique. À n’en point douter, ce secteur est en plein essor. Voici quel sera l’impact de cette technologie sur nos lieux de travail.

Les tâches ingrates seront réalisées par l’intelligence artificielle

Pour la plupart d’entre nous, les journées de travail sont agrémentées de tâches ingrates. Répondre aux e-mails, organiser des rendez-vous, explorer des piles de données… autant de labeurs désagréables, mais indispensables. Dans un futur proche, le machine learning va permettre de se soustraire à ces obligations en les déléguant à l’intelligence artificielle.

En effet, l’IA sera capable d’exploiter les données pour effectuer des prédictions plus rapidement et plus précisément que les êtres humains. Elle sera aussi en mesure d’analyser le contenu et le contexte des emails, et de formuler des réponses appropriées.

L’IA pourra forer les données pour donner des réponses

La différence entre un assistant personnel comme Microsoft Cortana, et une intelligence artificielle au travail, est l’intuition et l’apprentissage spécifique. Une IA professionnelle, chargée de répondre aux questions sur le lieu de travail, doit être en mesure de comprendre les objectifs spécifiques de l’entreprise, la façon dont elle opère, et le style de travail de la firme.

On peut prendre l’exemple de ROSS, une IA dotée de connaissances juridiques. Les employés d’un cabinet d’avocats peuvent poser n’importe quelle question à ROSS, afin d’obtenir des détails sur une affaire, ou des citations. L’IA va alors explorer des tonnes de données au sein des documents juridiques disponibles au public afin de fournir une réponse.

On peut toutefois se demander si ROSS sera capable de comprendre de façon intuitive quel type de citations seront les plus utiles à cette firme en particulier. Certains cabinets doivent connaître les règles en vigueur, tandis que d’autres accorderont davantage d’importance aux affaires les plus connues.

En 2015, Hitachi a annoncé qu’elle utilisait un système IA pour effectuer le rôle de manager au sein d’un entrepôt. Cette IA a permis d’augmenter l’efficience de la firme de 8%, en effectuant des commandes tout en analysant continuellement le workflow et les pratiques professionnelles les plus efficientes.

Cependant, il n’est pas certain que ce manager artificiel réagisse correctement dans une situation d’urgence, confronté à un accident inédit sur lequel aucune donnée n’est disponible. Pour l’heure, l’IA ne semble donc pas prête à remplacer l’humain.

L’ère de l’intelligence artificielle au travail n’est pas encore arrivée

Les intelligences artificielles telles que Siri ou Amazon Echo sont trop simplistes pour être utilisées au travail. Ces IA ne sont pas en mesure de traiter des données pour fournir des solutions ou des suggestions, d’effectuer des diagnostics, ou d’analyser le comportement humain.

Toutefois, de nombreuses startups partout dans le monde sont en train de développer des technologies capables d’effectuer ces tâches. Dans un futur proche, ces technologies permettront d’économiser du temps et de l’argent dans toutes les industries.

L’IA permettra de rendre les interactions humain-machine plus naturelles. La prochaine étape consiste d’ailleurs à supprimer la frontière qui sépare l’homme et la machine, afin de leur permettre de travailler main dans la main pour atteindre un objectif commun.

Un équivalent de Siri devrait être disponible prochainement pour les entreprises. Chaque industrie disposera d’une IA spécialisée, configurée pour réaliser des tâches complexes, capable de converser comme n’importe lequel de vos collègues.

About Bastien L

Check Also

liana ai

Liana AI – Un nouveau département IA pour la R&D

Le pionnier des logiciels SaaS pour le marketing et les communications, Liana Technologies, vient d’ajouter …