Home / Intelligence Artificielle / NSynth : Google Magenta développe une IA capable de créer des sons inédits

NSynth : Google Magenta développe une IA capable de créer des sons inédits

L’équipe Google Magenta, composée de chercheurs en intelligence artificielle, développe un système informatique capable de créer ses propres œuvres d’art. Leur dernier projet en date, NSynth, est un logiciel capable de produire de nouveaux sons en utilisant les caractéristiques mathématiques des notes qui émergent de deux instruments.

Nsynth peut produire des sons inédits en combinant des milliers d’instruments différents grâce à l’intelligence artificielle. Depuis le logiciel, installé sur son ordinateur, le musicien peut choisir la répartition entre les deux instruments de façon très intuitive, en faisant glisser un simple marqueur. Par exemple, l’utilisateur peut choisir de mettre 25% de violon et 75% d’harmonica, et ensuite déplacer le marqueur pour utiliser 60% de violon et 40% d’harmonica. Le résultat ne sonne pas du tout comme si quelqu’un jouait des deux instruments simultanément, mais bel et bien comme une sonorité totalement inédite.

Selon Google, l’objectif de NSynth est de fournir aux musiciens une nouvelle gamme d’outils pour faire de la musique. Comme le rappelle le critique Marc Weidenbaum, le mélange d’instruments n’est pas inédit, et ce logiciel s’apparente à ce que font les chefs d’orchestres depuis des siècles. Toutefois, il est effectivement persuadé que la technologie de Google permettra d’ouvrir de nouvelles perspectives et d’élargir le champ des possibles.

Nsynth : le Machine Learning au service de la création musicale

Magenta fait partie de Google Brain, le laboratoire d’intelligence artificielle central de la firme. Au sein de ce laboratoire, de nombre chercheurs explorent les limites des réseaux de neurones artificiels et d’autres formes de Machine Learning. Les réseaux de neurones sont des systèmes mathématiques complexes, capables d’apprendre des tâches en analysant de larges quantités de données. Au cours des dernières années, ces systèmes se sont révélés très efficaces pour la reconnaissance d’objets et de visages sur les photos, l’identification de commandes dictées à un smartphone, et la traduction linguistique. À présent, Magenta tente d’utiliser ces neurones artificiels pour créer de nouvelles formes d’œuvres d’art.

Pour parvenir à leurs fins, les chercheurs ont tout d’abord collecté de nombreuses notes en provenance de milliers d’instruments différents pour alimenter la base de données du réseau de neurones. En analysant ces notes, le réseau a pu apprendre les caractéristiques audibles de chaque instrument. Il a ensuite créer un vecteur mathématique pour chacun d’entre eux. En utilisant ces vecteurs, une machine peut imiter le son de chaque instrument mais aussi combiner le son de deux d’entre eux.

Google Magenta : quand l’art et l’intelligence artificielle se rencontrent

En plus du NSynth Slide, dont l’équipe Magenta a récemment fait la démonstration au quartier général de Google, les chercheurs ont également développé une interface 2D permettant d’explorer l’espace audible entre quatre instruments différents simultanément. L’équipe compte continuer à développer son projet pour explorer les limites de la création artistique. Par exemple, un deuxième réseau de neurones pourrait apprendre de nouvelles façons d’imiter et de combiner les sons de tous ces instruments. Les intelligences artificielles pourraient coopérer pour repousser les frontières de la musique.

L’équipe a également créé un terrain de jeu pour les chercheurs IA. Leur base de données peut être téléchargée et utilisée à volonté, et les algorithmes NSynth sont décrits par un article. Le superviseur de Magenta, Douglas Eck, espère que les chercheurs pourront générer davantage d’outils pour les artistes, et pas seulement les musiciens. NSynth sera présenté publiquement cette semaine dans le cadre du festival annuel Moogfest de Durham, en Caroline du Nord, placé sous le ligne de l’art et de la technologie.

About Bastien L

Check Also

ia gay homosexualité radar

Homosexualité – L’intelligence artificielle peut détecter si vous êtes gay à partir d’une simple photo

Un algorithme d’intelligence artificielle est parvenu à déterminer l’homosexualité d’utilisateurs d’un site de rencontre à …